yoga.jpg

QU'EST-CE QUE LE YOGA POSTURAL?

28 février 2022

Le yoga postural est aussi appelé yoga sans dégats. C'est Bernadette de Gasquet qui est à l'origine de cette méthode. Cette professeure de yoga et médecin a effectivement étudié de près la biomécanique. Elle s'est particulièrement intéressée aux femmes enceintes et aux jeunes mamans, on la connait donc en général plutôt pour son approche du yoga pré et post natal. En effet sa méthode permet d'éviter les dégats sur le périnée, ainsi que sur notre dos mais également sur toutes nos articulations. 
Le yoga est trop souvent vu comme une gymnastique acrobatique, inaccessible pour beaucoup. La plupart des photos accrobatiques de yoga sont finalement plus délétères que bénéfiques. Le yoga postural permet de se positionner dans les postures justes, permettant d'éviter les accidents, de favoriser la respiration, protéger les articulations et même améliorer la circulation sanguine. L'alternance d'étirements et d'exercices de tonification permet de gagner en souplesse et de travailler les muscles posturaux trop souvent oubliés.
Lors de cette pratique vous sentirez des muscles dont vous ne soupçonniez pas l'existence. N'ayez pas peur de vous inscrire à un cours de yoga parce que vous vous trouvez trop raide, pas assez souples pour cette discipline spectaculaire selon les photos instagram. Toutes les postures sont adaptables à votre morphologie, elles peuvent être réalisées debout, sur chaise etc.
N'hésitez pas à me rejoindre pour tester cette méthode.

vitamine-d-aliment.jpeg

10-09-2021

En ces temps de covid, vous avez sûrement entendu parler de cette fameuse Vitamine D. Elle porte d'ailleurs bien mal son nom puisque c'est plus une hormone qu'une vitamine. En effet elle a une synthèse endogène, ce qui signifie que notre corps en produit.


Elle a de multiples fonctions mais elle est surtout connue pour son rôle phosphocalcique (les os solides !), Cependant elle intervient dans la trophicité musculaire, dans la synthèse de la testostérone, dans l'expression des gênes et a d'importantes fonctions dans l'immunité et la modulation de l'inflammation. C'est d'ailleurs ce dernier rôle qui l'a propulsée sur le devant de la scène ces derniers mois.


Le taux santé de cette vitamine D est situé entre 60 et 80ng/mL… Je vous vois déjà foncer vers votre dernier bilan sanguin pour vérifier si votre taux est optimal… Malheureusement on estime que la majorité de la population est carencée et donc bien loin de ce taux santé. Et vous allez comprendre pourquoi. Elle est synthétisée au niveau de la peau à partir d'un dérivé du cholestérol. Et oui celui-là même qu'on tente de chasser à tout prix. Vous comprenez ainsi qu'une prise de nos chères statines qui bloquent la synthèse de cholestérol pourra donc rendre difficile la synthèse de cette vitamine D.

Cette synthèse de vitamine D s'effectue grâce aux UV B. Elle nécessite donc une bonne exposition au soleil sans habits. Nous passons une bonne partie de l'année en pantalon et avec des manches longues. C'est donc un nouveau facteur limitant pour notre vitamine D.

La qualité de la peau jouera également un rôle important : une peau vieillissante ou une peau foncée auront une synthèse endogène moins importante.


Ok, ok on a compris qu'on manquait tous ou presque de vitamine D… Alors maintenant on fait quoi ?

Dans l'alimentation les apports seront malheureusement insuffisants pour optimiser notre taux de vitamine D . On en trouve tout de même dans le foie de morue, dans les poissons gras, dans le jaune d'œuf. Mais ce sera trop peu pour atteindre notre taux optimal de 60 ng/mL. Il faut donc se complémenter plutôt par une prise quotidienne. Les prises uniques permettent de remonter le taux mais celui-ci va redescendre encore plus bas qu'il ne l'était, un mois après. La prise journalière sera personnalisée en fonction du dosage sanguin, néanmoins une prise quotidienne de 60 à 80 Ui/kg/jour permettra de maintenir le taux optimal une fois atteint.


Ne négligeons pas cette vitamine qui, à un taux santé, nous permet de lutter contre toutes les maladies de civilisation en pleine explosion : maladies auto-immunes, cancers, maladies cardiovasculaires, troubles métaboliques...

tajine.jpg

22-10-2021

Selon le modèle alimentaire méditerranéen crétois, recommandé pour une alimentation santé, les végétaux sont au cœur des repas. Les fruits et légumes sont en abondance, ainsi que les épices et les aromates. Nous allons voir comme la présence de polyphénols dans notre assiette végétale est un atout santé.


Le polyphénol est une molécule qui possède plusieurs groupements phénols. Ils participent aux réactions de défense des végétaux face à divers sources de stress :l es pathogènes, les rayonnements UV, le gel …

Il en existe 4 catégories :

  • les phénols simples

  • les acides phénoliques : retrouvés dans les fruits rouges et le thé

  • les polyphénols non flavonoïdes : les stilbènes (vin, jus de raisin, cacahuètes, raisin) et les lignanes (dans le lin, le sésame, les choux, certaines céréales, etc.)

  • les flavonoïdes : on les retrouve dans le thé, les pommes, les oignons, le persil, le soja, la cerise…


La saveur, le goût et la couleur d'un aliment peuvent nous permettre de reconnaître la présence de ces polyphénols. La couleur du raisin par exemple : il est riche en resvératrol, polyphénol retrouvé en quantité très intéressante dans le jus de raisin ou dans le vin rouge.

Ou encore votre péché mignon… Le chocolat, le noir évidemment par sa richesse en cacao. Une bonne raison de déculpabiliser puisque je vous incite à en consommer un carré vers 17h !

La boisson par excellence contenant des polyphénols est le thé vert. On en trouve en quantité très importante dans les fruits notamment les baies (très colorées), l'aubergine avec sa couleur violette, et les épices qui rencontrent un franc succès dans les compléments alimentaires de nos jours : le curcuma et le gingembre.


Les polyphénols ont une action antioxydante dans notre organisme. Ils nous protègent des radicaux libres qui sont des molécules agressives et vont être à l'origine d'une accélération du vieillissement cellulaire .

De nombreuses publications scientifiques nous montrent aujourd'hui qu'ils jouent un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires, des cancers, des maladies neurodégénératives, du diabète, de l'ostéoporose, des rhumatismes et de la cataracte.


Je vous propose une recette riche en couleurs, en épices et donc en polyphénols.


Le tajine de légumes 


Ingrédients


  • 1 oignon

  • 1 tomate

  • 4 carottes

  • 1 belle courgette ou 2 petites

  • 2 petits poivrons

  • 2 pommes de terre

  • 1 cc de curcuma

  • 1 cc de gingembre

  • ½ cc de cumin

  • 1 cc de de sel

  • persil haché

  • quelques olives vertes




Épluchez vos légumes et coupez-les en larges lanières régulières (je coupe les courgettes et carottes en 2 puis chaque morceau en 4 et les pommes de terre en rondelles). Émincez l'oignon et coupez la tomate en rondelle,

Dans le plat faites chauffer 3 càs d'huile d'olive, étalez-y votre oignon émincé puis les rondelles de tomates sans remuer. Alternez ensuite les lanières et rondelles de légumes pour former un dôme, placez ensuite les olives au centre.

Mélangez les épices et le persil dans un fond d'eau puis répartir ce mélanger sur les légumes.

Couvrez puis laissez mijoter à feu doux pendant 1h30 jusqu'à cuisson des légumes.

Si vous n'avez pas de plat à tajine, une cocotte avec couvercle fera l'affaire .

20220102_160228_edited_edited_edited_edited.jpg

2 janvier 2022

Après les excès des fêtes, qui ne pense pas à une détox ? 

Je vous propose un zoom sur les aliments phares permettant de favoriser la détoxification de votre organisme.

Le curcuma, épice incontournable pour ses vertus antioxydantes, anti-inflammatoires (aussi efficace que certains médicaments). Sa richesse en curcumine lui permet d'intervenir dans la phase 2 de la détox hépatique. Associé au poivre, le curcuma sera mieux absorbé. N'hésitez pas à le consommer régulièrement pour bénéficier de ses bienfaits : réduction du risque de maladies cardiovasculaires, de maladie d'Alzheimer, d'un grand nombre de cancers.

Le romarin, anti-inflammatoire, anti oxydant, antimicrobien, antiviral et antifongique sera idéal consommé en infusion pour aider la détox hépatique grâce à sa concentration en acide rosmarinique.

Les choux sont considérés comme des détoxifiants naturels puisqu'ils stimulent nos systèmes de défense en neutralisant les toxiques ingérés. Consommez du chou au moins une fois par semaine, et pensez à changer de variété en respectant au maximum la saison.

Le radis noir, souvent connu en complément alimentaire associé à l'artichaut, est un puissant détoxifiant hépatique. Il stimule le foie pour évacuer les toxiques auxquels notre organisme est soumis. Il a également une action sur le péristaltisme intestinal, permettant d'améliorer la digestion. Il peut être consommé cru ou cuit et également en jus.

La détoxification passe par le foie et les intestins mais également par les reins. Pour améliorer votre détox pensez donc à consommer les aliments cotés précédemment, mais n'oubliez pas les aliments diurétiques. L'endive ou le concombre par exemple vous permettront d'éliminer plus facilement les toxiques neutralisés que votre organisme doit évacuer.

Voici une boisson qui optimisera l'action de la curcumine pour réussir votre détoxification post fêtes :

LE LAIT D'OR

Faites chauffer 250 ml de lait végétal dans une casserole. Ajoutez-y une cuillère à café de curcuma, un quart de cuillère à café de gingembre, une pincée de poivre et 1/2 cuillère à café d'huile de coco.

Mélangez bien le tout et servez.